Cicvara : souvenirs de vacances et d’enfance

Cicvara : souvenirs de vacances et d’enfance

Cet été, nous sommes partis en vacances au Monténégro. Durant ce séjour, nous avons pu déguster plusieurs spécialités locales. Celle qui a été plébiscitée par la famille et surtout par les enfants, c’est le Cicvara. Cette bouillie est pour nous un bon souvenir de vacances mais elle a également réveillé des souvenirs d’enfance.

1- Le Monténégro et ses spécialités

1.1 Le Monténégro : un petit pays mais très diversifié

Le Monténégro est un pays des Balkans. Il est bordé par la mer adriatique et frontalier de la Croatie (où nous avons atterri), de la Bosnie-Herzégovine, de la Serbie, du Kosovo et de l’Albanie. Ce pays est indépendant depuis 2006, après la dissolution de la république fédérale de Yougoslavie puis de la Serbie-et-Monténégro.

Le Monténégro est un petit pays : 13 812 km² , c’est à peine plus que l’Ile de France.

Monténégro

Destination principalement constituée de montagne, le Monténégro se cache dans une forêt qui couvre la plus grande partie du territoire. Mais c’est aussi la mer Adriatique, avec la Grande Plage au sud longue de 14 km, la vieille ville classée patrimoine de l’Unesco de Kotor, en encore Budva la festoyante.

Si vous voulez y aller, vous pouvez trouver des idées de séjour ici. Nous avons fait toutes nos réservations par nous même mais ce site donne des idées des lieux à visiter.

Nous avons passé une semaine à Mojkovac dans les montagnes et une semaine à Kotor sur les bords de l’adriatique. 2 semaines, 2 ambiances différentes au niveau des paysages comme des spécialités culinaires.

1.2 Les spécialités des montagnes

Dans les montagnes la cuisine est rustique et nourrissante. Les repas sont principalement composés d’aliments issus d’une agriculture vivrière. A l’été, les fruits et les légumes sont à l’honneur, nous avons dégusté des tomates et des blettes au petit-déjeuner.

Les portions étaient très conséquentes !! Au restaurant, un plat pour deux était largement suffisant. Dans notre location, le petit-déjeuner pouvait également nous faire notre repas du soir.

Nous avons dégusté les deux « grandes » spécialités locales : le Kačamak et le Cicvara. Ainsi que de la truite, de l’agneau bouilli et du porc servi avec du fromage.

Truites Monténégro
Truites façon meunières


Les truites étaient servies avec une salade pomme de terre froide à l’oignon. C’est assez original comme association …

porc au fromage
La spécialité de Mojkovac


Le plat qui donne des forces pour toute la semaine ! Une escalope de porc avec une tranche de jambon, des champignons à la crème, des frites, le tout recouvert de fromage gratiné !

Kačamak, le cousin du Cicvara
Kačamak 

Le fameux Kačamak : une purée de pommes de terre, de farine de maïs ou de blé, de kajmak (fromage caillé) et de fromage à pâte dure. Un plat consistant et rustique.

Cicvara
Cicvara

Et le meilleur pour la fin le Cicvara. C’est une purée composée des mêmes ingrédients que le kačamak mais sans les pommes de terre.

Vous l’aurez remarqué, ce sont des plats rustiques et consistants.

1.3 Les spécialités sur la côte

Sur la côte, les plats sont d’inspiration méditerranéenne et italienne. Nous avons pu déguster du poisson mais également différentes recettes de pâtes, de risotto et de gnocchis.

plats aux saveurs italiennes

Des pâtes et des gnocchis, nous nous serions crus en Italie.

Ainsi que des risottos aussi bons qu’appétissants.

produits de la mer

Une sélection de produits de la mer avec du saumon, des moules, des calamars natures et farcis … le tout accompagné de côtes de blettes et de pommes de terre vapeur. C’est un de leur accompagnement favori auquel nous avons souvent eu droit !

bar flambé Monténégro
Bar en croûte de sel flambé


Et pour fini en beauté, nous avons testé le bar en croûte de sel, flambé à l’alcool de myrtilles. Un vrai délice. Ce plat a même réconcilié les enfants avec le poisson. Ils ont tellement apprécié, que j’ai du en cuisiner au retour à la maison !

bar croute sel

C’est moins beau mais presque aussi bon. C’est bien l’essentiel.

Sur la côte, les produits de la mer étaient beaucoup plus présents et nous avons retrouvé les origines vénitiennes de Kotor dans nos assiettes.

2- Nos dégustations de Cicvara

Revenons à notre Cicvara

2.1 Au Monténégro

Nous avons dégusté cette spécialité à deux reprises. Une première fois à proximité du Canyon de la Tara et une deuxième fois à Mojkovac.

Lors de notre première dégustation, nous avons été surpris de voir que cette “purée” était servie seule, mais après quelques fourchettes, nous avons réalisé que nous ne viendrions pas à bout de ce plat très copieux.

Lors de notre deuxième dégustation, nous avions pris une part pour les 2 enfants et là aussi, il a été difficile de finir notre assiette.

Les enfants ont vraiment apprécié la texture et le goût de ce plat. Ils ont notamment apprécié son onctuosité.

2.2 A la maison

De retour à la maison, les enfants ont voulu que je refasse la recette. Ce qui n’était pas simple car nous n’avons pas forcément les mêmes ingrédients à disposition.

J’ai testé 3 recettes différentes et nous avons fait une soirée Cicvara, Certains font des soirées diapositives / photos de vacances. Nous, nous faisons des soirées Cicvara. Chacun sa façon de se remémorer ses vacances.

Sur les 3 recettes, une seule a été retenue et plébiscitée, je vous la livre à suivre.

3. La recette de Cicvara

3.1 La recette

Une recette simple et rapide à réaliser

Cicvara

Temps de préparation5 min
Temps de cuisson10 min
Temps total15 min
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Balkans
Keyword: crème, fromage frais
Portions: 4 personnes
Cost: 2€ soit 0.5€/personne

Equipment

  • 1 casserole

Ingrédients

  • 100 g crème fraîche
  • 100 g fromage frais
  • 4 c. à soupe farine
  • 20 g beurre
  • sel au moulin

Instructions

  • Chauffez 200 ml d'eau avec une pincée de sel et 20g de beurre
  • Lorsque le beurre est fondu, ajoutez 100g de crème et 100g de fromage frais
  • Mélangez l'ensemble
  • Ajoutez 4 c. à soupe de farine
  • Laissez cuire 10 min en mélangeant régulièrement
  • Régalez vous

Notes

J’ai utilisé du fromage frais type Mme Loïk

Les autres recettes m’ont rappelé la bouillie de sarrasin que faisait ma grand-mère. Le jour, où elle faisait la bouillie, nous la mangions tiède/chaude avec du beurre salée. Le lendemain, elle en coupait des tranches qu’elle faisait poêler dans du beurre. C’est à partir ce souvenir d’enfance que m’est venue l’idée de poêler mes restes de Cicvara.

3.2 Une variante pour accommoder les restes

Pour le lendemain, la purée ou bouillie ou Cicvara est devenue ferme. Vous pouvez facilement la trancher en lamelle. Faites chauffer une poêle, ajoutez-y un morceau de beurre et faites dorer.

Cicvara poele
Cicvara poêlé en salade

J’ai servi ces lamelles de cicvara croustillantes avec une salade de tomates et des betteraves. Cela compose un plat complet et les tranches croustillantes permettent de remplacer la viande.

Il est également possible d’en faire une version sucrée. Il suffit de saupoudrer vos tranches de cicvara avec du sucre au moment de les faire revenir à la poêle. C’est très bon accompagné de fruits frais.

Et voilà, j’espère vous avoir fait voyager au Monténégro comme dans votre enfance grâce au Cicvara.

Avez-vous un plat souvenir de vos vacances ou de votre enfance ?

Un autre plat qui fait penser aux vacances et à l’enfance, c’est la soupe à la tomates et vermicelle.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 3
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating